La session d’hiver au Canada : commencer des études au Canada en janvier en 3 points

photo : pexels.com


La souplesse du système universitaire canadien permet de préparer sa rentrée étudiante pour commencer à étudier en janvier, à la session d’hiver.

La session d’hiver au Canada :

C’est quoi ?

Pour Qui ?

Comment procéder ?

La session d’hiver au Canada : c’est quoi ?

Le Calendrier des études supérieures au Canada est divisé en trois parties, appelées sessions, semestres ou trimestres, selon les établissements.

Les deux semestres principaux sont la session d’automne et la session d’hiver. Comme leur nom l’indique, la session d’automne se déroule de septembre à décembre, tandis que la session d’hiver court du mois de janvier au mois d’avril. Suivre ces deux sessions suffit pour valider une année d’études et les 30 crédits maximum qu’un étudiant international est autorisé à suivre par année.

"Attention de ne pas confondre la rentrée à la session d'hiver avec la rentrée décalée"

Dans la grande majorité des cas, les étudiants internationaux commencent leur cursus universitaire en septembre. Normal, quand on termine sa Terminale ou son année universitaire en juin ! Cependant, commencer à étudier au Canada en janvier est possible dans tous les programmes d’études qui sont organisés pour vous offrir cette opportunité. C’est le cas d’un très grand nombre de cursus universitaires ou collégiaux, que ce soit au Québec, en Ontario ou dans n’importe quelle autre Province du Canada. Certaines formations techniques, équivalentes aux DUT ou BTS, le proposent également.

Attention de ne pas confondre la rentrée à la session d’hiver avec la rentrée décalée pratiquée par certains établissements d’études supérieures en France. Ici, pas de retard à rattraper ! De plus, commencer un programme d’études au Canada ne change rien au contenu des études ou à la qualité du diplôme délivré à la fin des études par l’école ou l’université choisie. C’est la flexibilité de l’organisation des établissements canadiens qui permet d’offrir cette option.

La session d’hiver au Canada : pour qui ?

Organiser sa rentrée étudiante au Canada à la session d’hiver peut se révéler une formidable opportunité si vous êtes dans l’une de ces situations :

  • Vous êtes déçu de Parcoursup et de ne pas avoir été accepté dans la formation dont vous rêviez
  • Vous espérez encore que des places se libèrent sur la phase complémentaire de Parcoursup 
  • Vous rêviez de partir étudier au Canada mais vous n’avez pas fait les démarches d’admission, ou vous vous y êtes pris trop tard pour pouvoir commencer vos études en septembre
  • Vous ne vous sentiez pas encore assez mûr jusqu’à présent pour partir étudier à l’étranger
  • Vous pensiez que les études au Canada coutaient cher, alors qu’il existe des solutions pour chaque budget
  • Vous avez validé une ou deux années d’études supérieures en France et vous souhaitez étudier autrement ou autre chose
  • Vous avez tout juste commencé une formation en France ou à l’étranger qui ne vous satisfait pas, mais vous n’avez pas envie d’attendre une année entière pour rebondir !
  • Vous êtes scolarisé dans un Lycée qui suit un calendrier scolaire de rythme sud
« Organiser sa rentrée étudiante au Canada à la session d’hiver peut se révéler une formidable opportunité »

Chaque situation personnelle étant unique, elle mérite de prendre un peu de recul pour discerner la solution appropriée ! Est-il préférable de profiter de la rentrée d’hiver pour commencer à étudier au Canada ou d’attendre la rentrée de l’automne prochain ? De nombreux facteurs peuvent influer sur votre décision.

Par exemple, si vos offres d’admission sur Parcoursup ne vous conviennent pas, comment mettre à profit le prochain semestre avant d’intégrer une université canadienne et gagner en compétences et en expérience pour construire son projet d’études au Canada ? Quelles sont vos chances de valider l’année universitaire en cours, dans laquelle vous êtes inscrit actuellement ? Est-il préférable de commencer par étudier en France avant de partir à l’étranger ? Quelles équivalences d’études pourriez-vous obtenir ? Etc.

La session d’hiver au Canada : comment procéder ?

Lorsque vous aurez trouvé le programme d’études qui vous convient, dans l’université canadienne de vos rêves, vous déposerez une demande d’admission. Pour la session d’hiver, les démarches d’admission ont lieu durant l’été. La date limite est généralement fixée entre le 15 et le 30 septembre pour les étudiants internationaux. Parfois, il est possible de négocier une demande d’admission encore plus tardive.

Conseil : En attendant votre rentrée étudiante à la session d’hiver, ne restez-pas sans rien faire ! Si vous êtes déjà étudiant ou si vous devez commencer des études en septembre prochain dans une formation qui ne vous satisfait pas entièrement, ne vous découragez pas et si possible n’abandonnez-pas le cursus commencé. Sinon, faites un stage ou encore trouvez un petit boulot, toujours très utile pour augmenter ses acquis !

Les commentaires sont désactivés